Mes bricolages électroniques

Mes bricolages électroniques

RFID: Acces Control (Lecteur/Graveur RFID, Ouvre-porte à carte)

Lecteur RFID (1).JPG

Voici un autre shield de ma création. Il permet en ajonction avec une carte Arduino Uno, de lire un badge RFID et d'enclencher un relais.

Le controle s'effectue soit:

1)Par le numéro de série du Tag:

Chaque Tag à un numéro de série unique(*) gravé dans la puce à la sortie de l'usine. Ce numéro doit être enregistré dans le sketch avant de l'uploader. Avec cette méthode, il n'est pas possible de rajouter des Tag's après la programmation (pour le moment, à l'avenir il sera possible de stocker en EEPROM +- 200 tag's).

(*): Sur certains modèles particuliers de Tag, il est possible de modifier ce numéro de série.

2)Par un code enregistré sur le Tag:

En appuyant sur le BP ADD du shield, un code sur 5 lignes est inscrit sur la carte. Ce code n'est pour le moment pas encore codé, il est donc facilement possible de le reproduire sur des autres cartes. Ce code permet en scannant le Tag, d'enclencher le relais.

En appuyant sur le BP REMOVE du shield, ce code est supprimé du tag, et celui-ci n'ouvrira donc plus la porte (pour exemple).

3)Par le numéro de série ET le code du Tag:

Ceci combine les 2 méthodes précédentes avec ses inconvénients.

 

Schéma du shield RFID:

schéma2.jpg

 

Vue du PCB:

Lecteur RFID (3) cpîe.JPG

 

Le DipSwitch permet de sélectionner le type de code:

1: Par serial, 2: par code écrit sur le tag. Ici, le lecteur est mis en mode code (dip 2 sur On, et 1 sur Off).

Le potentiomètre permet de déterminer la durée d'enclenchement du relais.

Le module bleu situé juste à droite du connecteur vertical est un level translater. La carte arduino fonctionnant en 5V, et le module RFID en 3,3V, il est nécessaire d'adapter les tensions entre les deux, ce module le fait très bien.

Les 2 résistances situées au dessus des boutons, ne servent pas. Je les avais mise pour raccorder les BP sur une entrée analogique, mais au final, je me suis servis de 2 entrées digitales.

Comme vous pouvez le voir sur le schéma, il reste 2 entrées/sorties digitales (D2 et D4) et une entrée analogique (AN3) à votre disposition (buzzer,...).

Les entrées AN4 et AN5 servent pour le bus I2C, le kit peut recevoir un LCD I2C, 1602 (16 lignes, 2 caractères) à l'adresse 0x27 (adresse par défaut des LCD I2C).

Ce LCD sert à affiche le nom, et le prénom enregistré dans le Tag. Si ces 2 lignes sont vides (sur le tag), le LCD affichera TAG et le numéro de série du TAG. De plus, il affiche "Acces autorise" ou "Acces Refuse" selon le cas.

La vis et l'écrou visible sur la photo servent à maintenir le lecteur RFID contre le shield et à l'empécher de tomber, vu que le connecteur n'est pas extra.

 

Code, manuel, schéma: Cliquez ICI!



04/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour